• (221)33 839 75 50
  • Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

2ème Journées de Recherche
sur l’Inclusion Financière.

17 et 18 novembre 2021 – CESAG, Dakar, Sénégal
«Inclusion Financière, Crises et Développement endogène en Afrique»

2ème Journées de Recherche sur l’Inclusion Financière

Lancée en 2019 sous la houlette du Centre Africain des Etudes Supérieures en Sciences de Gestion (CESAG), la première édition des Journées de Recherche sur l’Inclusion Financière (JRI) a eu lieu en marge de la semaine de l’inclusion financière instituée par la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) dans les pays de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA). Fort de ce premier succès, le CESAG s’est engagé, en tant qu’acteur public sous-régional de formation et de recherche en sciences du management et en économie appliquée, de faire des JRI un rendez-vous biannuel majeur. C’est dans ce contexte que la deuxième édition des JRI se tiendra du 17 au 18 novembre 2021 à Dakar sous le thème ; « Inclusion financière, Crises et Développement endogène en Afrique ». L’édition 2021 des JRI sera organisée par le CESAG en collaboration avec l’African School of Economics (ASE), l’ONG AflatounInternational spécialisée dans l’éducation sociale et financière des enfants et Développement international Desjardins (DID), acteur canadien internationalement reconnu dans la promotion des services financiers et de l’éducation financière auprès des populations défavorisées.

 

Les Journées de Recherche sur l’Inclusion Financière aspirent à proposer un cadre plurilatéral de discussions et de partage d’expériences entre chercheurs, professionnels et acteurs régionaux ou internationaux chargés de la régulation et de la promotion de l’inclusion financière. En ce sens, les JRI ouvrent une nouvelle avenue qui permettra de contribuer significativement à l’amélioration de la qualité de la production scientifique dans le domaine et d’offrir un canal de vulgarisation des bonnes pratiques et des savoirs innovants en matière d’inclusion financière. Ultimement, l’objectif visé par les JRI est de rendre plus évident le lien entre inclusion financière et développement économique, en facilitant la compréhension des enjeux majeurs sous-jacents aux problèmes d’inclusion financière des populations pauvres dans le contexte géopolitique et socio-économique actuel

La deuxième édition des JRI s’inscrit dans un environnement économique et social significativement marqué par de la crise sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus et les conséquences de cette dernière sur le développement économique à l’échelle mondial. En effet, Sur le plan international, la pandémie de la Covid 19  a mis en évidence des limites des modèles de coopération et de coordination entre les pays d’une part et une forte interdépendance entre les institutions sociales, politiques, électorales et législatives d’autre part (Frieden 2020). Sur les plans régionaux et nationaux, des rapports de la Banque Mondiale donnent de la matière à réflexion. Dans son rapport sur le développement dans le monde en 2020, la Banque Mondiale explique dans le contexte de certains pays, comment la mondialisation des chaines de valeur, affecte positivement la productivité des entreprises (Bangladesh), l’employabilité (Mexique, Vietnam), réduit la pauvreté et les inégalités entre hommes et femmes dans le travail. De plus, pour la Banque Mondiale (2019), l’ère du Covid-19 marque l’essor des technologies numériques qui transforment les trois sphères de compétences recherchées sur le marché de (compétences cognitives et socio-comportementales non routinières, compétences routinières spécifiques à un travail, compétences transversales). Cette qui implique une réflexion sur l’avenir de l’emploi dans un contexte d’économie numérique.

Aussi, le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19 appelle -t-il à la relecture, voire à la révision de certaines théories économiques de l’entreprise, et plus spécifiquement, celle liée à la gestion du risque et à la prise de décision en contexte d’incertitude. A ce titre, la thèse centrale défendue par Jeffry Frieden[1] qui milite pour « plus d’attention aux interactions entre la politique, l’économie et les autres sphères », est, tout en rappelant l’approche interdisciplinaire dans la compréhension, l’explication, et la résolution des phénomènes de la vie prônée par Edgar Morin[2], convie plus que jamais à ouvrir les champs de réflexion liées à l’inclusion financière des masses les moins favorisées. L’édition 2021 des JRI invite les contributeurs (chercheurs, praticiens, …) à soumettre leurs propositions de communication sur la page web dédiée de la manifestation (http://jri.cesag.sn):

 

[1]Jeffry Frieden (2020). L’économie politique de la politique économique-Revue Finances et Développement, N° 9, Juin 2020  6 p. https://www.imf.org/external/pubs/ft/fandd/fre/2020/06/pdf/leconomie-politique-de-la-politique-economique-jeff-frieden.pdf

 

[2] Edgar Morin (2005) Introduction à la pensée complexe. Editions du seuil. 160 p.

appellacommunication.jpg

APPEL A COMMUNICATIONS

Télécharger le fichier pdf

SOUMISSION DES COMMUNICATIONS - DATES A RETENIR

  • 20 octobre 2021 : les intentions de communications détaillées ou les communications complètes seront adressées par courriel aux adresses ci-dessous :
  • 25 octobre 2021 : décision d’acception ou de refus aux auteurs justifiée par les rapports d’évaluateurs.
  • 10 novembre 2021 : date limite des inscriptions.

FORMAT DES CONTRIBUTIONS ET NORMES DE REDACTION

Les contributions peuvent prendre les formes suivantes :

  • article de recherche ;
  • article de vulgarisation ;
  • article de réflexion ;
  • études de cas et note de synthèse ;
  • Posters ;
  • fiches techniques.

Les intentions de communication sont rédigées sous formes de résumé long de deux (02) pages au minimum et de six (06) pages maximums accompagnée dans le cas échéant, d’une bibliographie présentée sur au plus une page. Elles devront tenir le format Times New Roman, taille 12, interligne simple. Les communications complètes qui sont présentées sous forme d’articles ne doivent pas dépasser en 25 pages (figures, tableaux, références bibliographiques et annexes comprises) et comporteront un résumé de 400 mots au plus. Elles seront écrites en police Times New Roman, taille 12, interligne simple et adoptent le format APA (7ème édition).  Le canevas des propositions de communications sont téléchargeables sur la page web dédiée de la manifestation.

papercesag.jpg

Research in motion

All for the promotion of action research at the heart of development
© 2022 | CESAG - Boulevard du Général DE GAULLE | B.P 3802 Dakar | Tél : (221)33 839 73 60 | Fax : (221) 33 821 32 15 |